PROJET ANR-FRAL TEAPREA

ANR-17-FRAL-0002

Présentation détaillée

 

IDENTIFIER ET ANALYSER LES SOURCES PATRISTIQUES

Les sources patristiques d’Eckhart n’ont jamais été étudiées de manière systématique. Par la coopération exceptionnelle de spécialistes franco-allemands dans TEAPREA, par leur constante interaction, la complémentarité de leurs compétences, donnant  accès aux ressources, dispersées en France et en Allemagne, le projet mettra en évidence les fondations sur lesquelles Eckhart a construit des ponts. L’interdisciplinarité, les méthodologies et l’ampleur des matériaux sont un défi, mais permettent au projet de dépasser les frontières linguistiques, disciplinaires, culturelles et académiques.

Pour ce faire toutefois, des tâches précises interviendront dans les différentes expertises françaises et allemandes. Une équipe de référence de 2 PIs et de 4 membres-clés se réunira régulièrement, ainsi que par visio-conférence pour gérer l’avancement du projet.

Compte tenu du temps nécessaire pour rassembler les sources bibliques d’Eckhart, le but ici est d’identifier les sources patristiques d’Eckhart, de les analyser et de réfléchir méthodologiquement sur leur nature.

À partir des 10 volumes des œuvres critiques d’Eckhart, nous pouvons établir la base de toutes ses sources patristiques, rechercher leur nature et leur utilisation, les principaux thèmes qui en découlent. C’est là le but de l’Index patristique.

ÉTUDE DES SOURCES PATRISTIQUES D’ECKHART

Nous cherchons à déterminer si Eckhart se réfère directement à l’œuvre des Pères de l’Église ou s’il tire ses références de la Catenaaurea et des Gloses, ce qui implique un travail commun avec les spécialistes des Gloses et de la Catena.

Il en ressort que, dans la mesure où ils sont disponibles en version latine, Eckhart se réfère directement aux textes patristiques, ce qui implique aussi de préciser à quelle traduction il se réfère et quelle interprétation il en donne.

RESPONSABLES DU PROJET

Marie-Anne VANNIER(PR), Université de Lorraine, MSHL USR 3261, ERMR, Centre Ecritures EA 3943, IUF.
Markus VINZENT (PR), Max Weber Kolleg, Erfurt, King’s College, London.

PARTICIPANTS

Equipe française

Jean-Claude LAGARRIGUE (Agrégé, Post-Doc),ERMR, Associé Centre Ecritures EA 3943, UL.
Silvia BARA-BANCEL (MCF), ERMR, Université Comillas de Madrid, Associée Ecritures EA 3943, UL.
Elisabeth BONCOUR (MCF), Université catholique de Lyon.
Julie CASTEIGT (MCF-HDR), Université de Toulouse 2,LEM, IUF and Max Weber Kolleg, Erfurt.
Régis COURTRAY (MCF), Université de Toulouse 2.
Jean DEVRIENDT (Certifié et Post-Doc.), ERMR,Associé Centre Ecritures EA 3943, UL.
Jacques ELFASSI (PR), Université de Lorraine, Centre Ecritures EA 3943.
Emmanuel BOHLER-LAZEB (Chercheur-contractuel), Université de Lorraine, MSH.

Partenaires associés à l’équipe française

Isabelle BOCHET (DR), CNRS, LEM.
Olivier BOULNOIS (DR), EPHE, LEM.
Laurence BROTTIER (MCF), Université de Limoges.
Bernard McGINN (PR), University of Chicago.
Philippe MOLAC (PR), ICP.
Gérard NAUROY (PR), Université de Lorraine.
Lorenzo PERRONE (PR), University of Bologna.
Jean-Pierre TORRELL (PR), Université de Fribourg. TORRELL

Equipe allemande

Harald SCHWAETZER (PR), Kueser Akademie, Hochschule Biberach.
Dietmar MIETH (PR), Universität Tübingen, Max Weber Kolleg, Erfurt.
Loris STURLESE (PR), Universita del Salento.
Elisa RUBINO (Post-Doc), Universita del Salento.
Jana ILNICKA (Post-Doc), Max Weber Kolleg, Erfurt.
Sarah AL-TAHER (Doctorante), Max Weber Kolleg, Erfurt.

Partenaires associés à l’équipe allemande

Andreas SPEER (PR), Direktor des Thomas Instituts der UniversitätzuKöln.
Freimut LÖSER (PR), UniversitätAugsburg.
Christine BÜCHNER (PR), UniversitätHamburg.
Theo KOBUSCH (PR), Universität Bonn.
Rudolf Kilian WEIGAND (PR), UniversitätEichstätt-Ingolstadt.
Johann KREUZER (PR), Universität Oldenburg. Johann KREUZER
Andres QUERO-SANCHEZ (PR), Max Weber Kolleg, Erfurt.
Mickhail KHORKOV (PR), Senior Research Fellow at the Institute of Philosophy at the Russian Academy of Sciences and Fellow at the Max Weber Kolleg, Erfurt.
Ian RICHARDSON (Post-Doc), Max Weber Kolleg, Erfurt.
Julie SEEBERGER (Doctorante), Max Weber Kolleg, Erfurt.

RÉSULTATS 

  1. Colloque: Maître Eckhart, lecteur des Pères de l’Eglise, Metz, 16-17 mai 2018.

Colloque : Maître Eckhart, lecteur d’Augustin, Metz, 15-16 mai 2019.

Publication : Marie-Anne Vannier (dir.), Maître Eckhart, lecteur des Pères latins, Paris, Beauchesne, 2020.

  1. Colloque: Maître Eckhart, lecteur des Pères grecs, Metz, 7-8 octobre 2020.

Publication : Marie-Anne Vannier (dir.), Maître Eckhart, lecteur des Pères grecs, Paris, Beauchesne, 2020.

NB : La référence fréquente aux Pères grecs, en particulier Origène, Jean Chrysostome, Jean Damascène est originale chez Eckhart et a une influence sur sa pensée.

  1. Index patristique. Sous presse. Éditions Beauchesne.

Les trois volumes seront rassemblés en un coffret.

  1. Colloque:Les sources patristiques du commentaire eckhartien de l’évangile de Jean, Metz, 20-21 novembre 2018.

Actes en cours de publication.

  1. Workshop at the International Patristic conference of Oxford, 22 août 2019: Silvia Bara Bancel, Marie-Anne Vannier, Markus Vinzent :Presentation of TEAPREA, from Eckhart and Augustine.

In press, in :Studia Patristica, Leuven, Peeters.

  1. Colloque: Meister Eckhart und die Liebe, Erfurt, Max-Weber-Kolleg, 16-17 novembre 2019.

Publication encours : M. Vinzent (ed.), Meister Eckhart on love, Leuven, Peeters, Eckhart, Texts and Studies.

  1. Colloque : La place des Pères dans la première réception d’Eckhart, Metz, 9-10 Septembre 2021

Diffusion :
Exposition-Workshop : « Lassen und Wirken », 2-8 septembre 2019, Wangenheim.

« Maître Eckhart : la parole, adressée à tous », Publictionnaire (Dictionnaire en ligne, consultable par tous) publictionnaire.huma-num.fr/notice/eckhart-maitre/

Blog :https://maitreeckhart.blogspot.com/

PERSPECTIVES

  • En voyant comment Eckhart utilise ses sources, c’est une autre compréhension de son œuvre qui en ressort.
  • Étude de la prise en compte des sources patristiques chez les premiers lecteurs d’Eckhart.
  • Marie-Anne Vannier, Les sources patristiques du Cycle sur la naissance de Dieu dans l’âme (Sermons 101-104), sous presse.
  • Marie-Anne Vannier, Eckhart et Augustin.
  • Markus Vinzent, « Auto-translation, transposition, transgression. Sources in transitions from Latin to the Vernacular or hox do linguistics, audiences, media and authors interact”.
  • Le catalogue de l’exposition scientifique sera publié dans la série Eckhart,Texts and Studies, Leuven, Peeters, est en préparation.
  • Open access.
  • Maintien pérenne des données sur CENTHOR.
  • Réalisation d’un film sur la chaineyoutube de la MSH

PRODUCTIONS SCIENTIFIQUES ET BREVETS

RÉSUMÉ DE SOUMISSION

Eckhart, figure majeure du Moyen Âge, réunit l’Allemagne et la France (Erfurt-Paris-Strasbourg-Cologne) par son enseignement et sa prédication fondés sur les auctoritates patristiques, qui rappellent leur passé commun. Les spécialistes des Commentaires latins de l’Écriture d’Eckhart sont en France, ceux des Sermons allemands et latins, en Allemagne. Or, les sources patristiques d’Eckhart n’ont jamais été étudiées de manière systématique. Par la coopération exceptionnelle de spécialistes franco-allemands dans TEAPREA, par leur constante interaction, la complémentarité de leurs compétences, donnant accès aux ressources, dispersées en France et en Allemagne, le projet mettra en évidence les fondations sur lesquelles Eckhart a construit des ponts. L’interdisciplinarité, les méthodologies et l’ampleur des matériaux sont un défi, mais permettent au projet de dépasser les frontières linguistiques, disciplinaires, culturelles et académiques.

Pour ce faire toutefois, des tâches précises interviendront dans les différentes expertises françaises et allemandes. Une équipe de référence de 2 PIs et de 4 membres-clés se réunira régulièrement, ainsi que par visio conférence pour gérer l’avancement du projet.

 Compte tenu du temps nécessaire pour rassembler les sources bibliques d’Eckhart, le but ici est d’identifier les sources patristiques d’Eckhart, de les analyser et de réfléchir méthodologiquement sur leur nature. À partir des 10 volumes des œuvres critiques d’Eckhart, nous pouvons établir la base de toutes ses sources patristiques, rechercher leur nature et leur utilisation, les principaux thèmes qui en découlent.

Finalement, nous réaliserons l’Index Patristicus de l’œuvre d’Eckhart, attendu depuis longtemps, ainsi que des études thématiques, une bibliothèque numérique, une exposition dans les deux pays, un site franco-allemand spécifique et unblog.